Haut de Page       Accueil

-  18/06 /18 -  la Maison des ados. On y vient parler des petits et grands problèmes et des petites et grandes questions qui se posent à l’adolescence. Ouverte en 2012 au sein de l’Espace Lumière à Hénin-Beaumont pour les jeunes de tout l’Artois, la Maison des ados travaille plutôt dans la discrétion.    Le hall se veut simple et chaleureux. Juste à côté du guichet, on trouve une petite cafétéria avec un baby-foot, des ordinateurs, des tables hautes et un comptoir de bar. Dans la grande salle du rez-de-chaussée, une bibliothèque avec quelques BD. Dans l’absolu, on peut venir juste pour s’amuser ou faire des recherches sur internet. Pas besoin d’avoir un problème à régler. «  C’est un lieu neutre. Tout ado doit pouvoir avoir envie de venir  », affirme Cécile Daron, la responsable de la MDA. Même si l’air de rien, les professionnels profitent de l’occasion pour nouer le dialogue...
   (
http://lavdn.lavoixdunord.fr/399627/article/2018-06-18/derriere-les-murs-de-la-maison-des-ados)
-  20/06  -  Le centre du monde, de Julien Cernobori. À écouter sur Binge Audio « À l’âge où certains n’ont d’yeux que pour leurs études ou leurs amours, ces ados pensent d’abord à manger, à trouver un toit, à apprendre à lire et à écrire. Néanmoins, ils écoutent la même musique et ont les mêmes aspirations que les jeunes de leur âge. En demandant à chacun de ses interlocuteurs – personnel de l’établissement et mineurs – leur vision de l’adolescence, Julien Cernobori met en parallèle leurs considérations et montre ce qui les rapproche, malgré la distance qui semble les sépare. Une manière d’aller au-delà des étiquettes et de montrer qu’avant d’être des migrants, ce sont des jeunes avant tout chose. » (https://abonnes.lemonde.fr/televisions-radio/article/2018/06/20/le-centre-du-monde-a-l-ecoute-des-jeunes-refugies_5318381_1655027.html)
-  21/06  -  Des mots : l'âge ingrat ou l'âge tendre ; âge de tous les possibles ; métamorphose ; joie ; audace ; amour ; encore un visage poupin ; un corps qui s’émancipe ; Fêtes avec les amis, parties de rigolades ou vague à l'âme ; passage à l'âge adulte ; regards téméraires ; initiations ; (http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2018/06/21/03015-20180621ARTFIG00039-les-regards-fragiles-de-l-adolescence-sous-l-objectif-des-photographes.php)
Le sport : Jouer en toute liberté ; les cours de boxe ne désemplissent pas. « Les adolescentes viennent y chercher un moyen de se découvrir, de gagner en confiance et d’accepter le regard des autres ; « Passe ton bac d’abord ! » ; une activité sportive, même intense, n’est pas incompatible avec les études ; le sport permet d’acquérir de la rigueur dans toutes les disciplines scolaires. Les jeunes développent le goût de l’effort et apprennent à être exigeants avec eux- mêmes.( http://www.leparisien.fr/sports/quel-sport-pour-vos-enfants-15-ans-et-plus-le-plaisir-avant-tout-21-06-2018-7785291.php)
26/06  -  Michel Fize : « on donne une définition interminable de l’adolescence, alors que c’est un moment très court. Quand on est au lycée, on n’est plus adolescent, on est jeune. Les grands ados ont 13/14 ans, et on entre dans l’adolescence à 8/9 ans. » En sociologie, certains parlent de "présomption d’adolescence" pour évoquer ce passage de la catégorie d'enfant à celle d’ado, terme peu clair et paradoxal pour Michel Fize, au même titre qu' "adulescent" (désignant les adultes ayant encore des pratiques adolescentes). En discutant avec les parents, il s’est rendu compte qu’ils admettent l’idée d’un changement chez leurs fils/filles, mais continuent à les considérer comme des enfants.
(
https://www.lebonbon.fr/paris/societe/jusqu-a-quand-est-on-jeune/)
-  27/06  -  Samuel Dock : "Il faut savoir résister à la destructivité de l'adolescent". "On a l'image de l'adolescent rivé devant son smartphone, sa télévision, sans projets et sans idées, alors que je pense que c'est tout l'inverse". Dans La vie devant soi, il dit « Il teste certaines limites, c'est normal. Il faut rester solide, cohérent, pour qu'il puisse s'identifier à cette cohérence et qu'il y trouve un certain soutien". (http://www.europe1.fr/societe/samuel-dock-il-faut-savoir-resister-a-la-destructivite-de-ladolescent-3695144)
-  28/06  -  Le gouvernement a confirmé mercredi 27 juin le projet d’un service national universel avec une période obligatoire d’un mois à l’âge de 16 ans, suivie d’une phase de volontariat. Une consultation va être menée pour définir les modalités concrètes du dispositif, dont le but est de développer une « culture de l’engagement » et le « brassage social ».
-   01/07  -  Comment résister à la pression du groupe, surtout à l’adolescence ? Voici quelques astuces pour ne pas céder si on ne le souhaite pas ! (http://www.madmoizelle.com/adolescence-pression-du-groupe-935737)
-  08/07  -  Numéros surtaxés: la nouvelle combine pour escroquer les ados. Les arnaqueurs endossent l’identité des stars préférées des jeunes. Ils les hameçonnent sur les réseaux sociaux par un faux compte de star se proposant de leur offrir des places de parc d’attractions ou un iPhone, et peuvent ainsi leur soutirer des centaines d’Euros en une journée, sans avoir à demander d’autorisation à un adulte…. Le ministère de l’Intérieur prévoit la mise en place d’un système de plainte en ligne géré par un service de police spécialisé. (Le Monde, France, p9)
-  12/07  -  La gendarmerie procède actuellement à des recherches pour retrouver Ruth, âgée de 15 ans. L’adolescente a quitté son domicile familial de NEUVILLE-AUX-BOIS (45) depuis quinze jours. Elle pourrait se trouver en région parisienne. Elle mesure environ 1,60 mètre, et est de corpulence mince. Elle est timide et s’exprime avec difficulté en français. Si vous avez des informations, merci de contacter la gendarmerie de NEUVILLE-AUX-BOIS au 02-38-52-34-85 ou de composer le 17. (https://www.bfmtv.com/police-justice/orleans-appel-a-temoins-pour-retrouver-une-adolescente-de-15-ans-1488410.htm)
-  Aux Éditions Limonade, la collection intitulée « Adulte, mais pas trop » permet à Stéphane Clerget lui-même de s’attaquer dans chaque ouvrage à une thématique essentielle de l’adolescence (https://www.fnac.com/c257641/Adulte-Mais-Pas-Trop)
-  19/07  -  Formations infirmières. Programme de la formation DPC : Situer l’adolescence comme période de vulnérabilité au cours du développement de la personnalité. Evoquer les principales notions de psychologie et de psychopathologie liées à la période de l’adolescence. Réfléchir aux conduites à risque adoptées par certains adolescents. Utiliser le raisonnement clinique et les diagnostics infirmiers pour identifier les situations à risque et les situations de détresse. Analyser et formaliser les moyens de l’accompagnement, et dégager des axes de prise en soin. Envisager les éventualités et les opportunités de mobiliser les différentes formes de partenariat et de réseau éducatif et thérapeutique. (http://www.actusoins.com/formations-infirmieres/les-adolescents-en-difficulte)
-  23/07  -  A La Rochelle, la loi s’apprend dès l’adolescence. Chaque première quinzaine de juillet, elle organise avec les centres sociaux des visites des grandes instances de ce monde en lien avec la loi : les polices municipales et nationales, le SDIS, le tribunal, l’Assemblée Nationale et même la prison de Saint-Martin-de-Ré. Une expérience  pour les jeunes, âgés de 12 à 16 ans. (http://www.aqui.fr/societes/a-la-rochelle-la-loi-s-apprend-des-l-adolescence,17350.html)
-  23/07  -  Une centaine d'adolescents dépressifs pris en charge par psychothérapie en Côte-d'Or . En Côte-d'Or, l'URPS « médecins libéraux » a pris en main cette problématique, estimant qu'il y avait « urgence », Selon la Haute Autorité de santé (HAS), 8 % des adolescents souffrent d'une dépression dont les signes sont difficiles à détecter. Beaucoup arrivent à l'âge adulte avec des problèmes persistants de santé mentale ou sociaux (difficultés d'insertion par exemple)…( https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2018/07/23/une-centaine-dadolescents-depressifs-pris-en-charge-par-psychotherapie-en-cote-dor-_860049#)
-  26/07  -  Sexualité :  -  Dans le monde, une adolescente de 15 à 19 ans est infectée toutes les trois minutes par le VIH, a affirmé l'Unicef. Les filles sont victimes de deux tiers des infections dans le monde "Dans la plupart des pays, les femmes et les filles n'ont pas accès à l'information et aux services nécessaires ou n'ont même pas la possibilité de refuser des relations sexuelles non protégées. Chez les adolescents de 15 à 19 ans, le nombre de morts liés au Sida ne baisse pas. En 2017, 130.000 morts de personnes de moins de 20 ans ont été liées au Sida et 430.000 nouvelles infections au VIH ont touché cette tranche d'âge. Chez les adolescents de 15 à 19 ans le nombre de morts stagne, alors que dans les autres tranches d'âge il baisse depuis 2010. D'après l’IAS, quatre adolescentes africaines sur dix ont déjà subi des violences physiques ou sexuelles de la part d'un homme dans leur intimité. Cette ONG dénonce l'absence de politique de prévention contre ces violences ou de protection pour la jeunesse dans de très nombreux pays.  (https://www.sciencesetavenir.fr/sante/sida-toutes-les-trois-minutes-une-adolescente-est-infectee-par-le-vih_126179#xtor=EPR-1-[SEAActu17h]-20180726)
-  De plus en plus d'IST en France, notamment chez les 15-24 ans. On parle, et à raison, beaucoup du SIDA, mais qu'en est-il des chlamydias, gonorrhées, syphilis et autres IST ? (https://www.franceculture.fr/emissions/linvite-des-matins-dete-1ere-partie/recrudescence-des-ist-tout-capote#xtor=EPR-2-[LaLettre26072018])
-  28/07  -  Il y a toujours des enfants ou des parents séparés parce qu’expulsés. Précautions pour les enfants : « Dans certaines situations, votre parent/tuteur peut être à l’arrestation et à l’attente d’une expulsion, sans même dire au revoir ou avoir seulement quelques minutes pour vous préparer. Devant ce brusque détention se produit, il est important que vous et votre famille sont préparés en cas d’urgence à la déportation.” Prendre des mesures concrètes et assurez-vous que les enfants ont des clés de la maison, des copies de leurs dossiers médicaux, et copie de leur pièce d’identité de la paperasserie. Les familles sont également encouragés à s’asseoir et apprendre aux enfants à trouver aide financière et de l’assistance juridique » (https://victoriadroit.com/blog/connecticut-adolescent-cree-des-site-web-pour-aider-les-enfants-avec-lexpulsion-des-questions/28165/)
01/08  -  L'adolescence venue, l'un des premiers sujets de complexes est très certainement l'acné. Cette maladie chronique - qui est plus que naturelle - se manifeste, comme on le sait tous, par l'apparition de boutons qui constellent le visage.  Pour l'actrice Lili Reinhart comme pour les anonymes, l'acné fut un gros complexe…"J'ai commencé à avoir des problèmes de peau dès l'âge de 13 ans, période à laquelle j'ai eu ma première grosse poussée sur le front"… Mais je veux montrer à mes fans - et aussi à moi-même - que c'est OK. Leur cacher ça me semblerait être un manque d'authenticité. Pour faire changer les mentalités et combattre des diktats ancestraux, la seule solution est de banaliser ce qui a été intégré par tous comme des "défauts". Une démarche qui prend du temps, certes, mais qui contribue de plus en plus à l'acceptation de soi. (http://www.puretrend.com/article/pourquoi-il-est-plus-que-temps-de-mettre-fin-au-complexe-de-l-acne_a200864/1)
 -  22/08  -  Le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15-24 ans, après les accidents de la circulation et représente 16 % des décès de cette tranche d’âge en 2014 (chiffres ONS). « Une tentative de suicide chez un adolescent n’est jamais une conduite anodine à mettre sur le compte d’une crise d’adolescence et ne doit jamais être banalisée ». " Bien qu’aucun critère ne soit formellement prédictif, il faut rechercher les éléments faisant craindre une récidive à court terme ". Selon la HAS, l’hospitalisation doit être la règle, tout particulièrement en cas de risques de récidive immédiate, en cas de pathologie psychiatrique non stabilisée, si l’environnement extérieur est jugé particulièrement défavorable, s’il n’est pas possible de mettre en place rapidement un suivi suffisamment structuré par un réseau ambulatoire. (http://www.ipreunion.com/actualites-reunion/reportage/2018/08/22/suicide-les-flamboyants,89351.html)

 -  22/08  -  4 adolescents (11-17 ans) sur cinq dans le monde n’ont pas une activité physique suffisante, a récemment indiqué l’OMS. C’est beaucoup. Plus ils grandissent, moins ils bougent. Les filles semblent encore moins actives que les garçons. « A 15 ans, seulement 14 % des garçons et 6 % des filles exercent une activité physique quotidienne en France » En outre, leurs performances physiques sont moins bonnes que ne l’étaient celles de leurs parents… et de leurs grands-parents. Les ados qui participent à une activité soutenue ont une tension artérielle plus basse, et donc moins de risque de développer une maladie cardiaque plus tard… (https://www.lemonde.fr/medecine/article/2018/08/22/comment-faire-bouger-les-ados-et-surtout-pourquoi_5344767_1650718.html)
 -  23/08  -  L'entrée dans le tabagisme est à la hausse chez les 11-15 ans ces dernières années, notamment en France…la mesure phare repose sur un nécessaire renforcement législatif de l'interdiction de vente aux mineurs.( https://www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2018/08/23/le-tabagisme-la-hausse-chez-les-moins-de-15-ans-en-europe_860275)
-  25/08  -  Les élèves décrocheurs :  L’échec  d’un élève du secondaire qui en arrive à abandonner sa scolarité est surtout l’histoire d’un rdv raté entre un individu, parfois momentanément fragile, et une institution le plus souvent démunie face à toute manifestation de non-conformité. (Il ne croit peut-être plus à son intelligence, mais on ne peut décréter qu’il serait inapte à apprendre. Au contraire, les éducateurs spécialisés reconnaissent  souvent l’intelligence étincelante, plurielle et complexe de l’adolescence.) (« micro-lycées. Accueillir les décrocheurs, changer l’école » ESF Editions, 2013 (Le monde  -  Débats, p21)
 - 
01/09  -  Fumer et boire endommagerait les artères dès l’adolescence. (https://www.corsematin.com/article/article/fumer-et-boire-endommagerait-les-arteres-des-l%E2%80%99adolescence)
02/09  -  Si les ados passent autant de temps au lit, ce n’est pas grave. Cette période de retrait est une étape nécessaire de construction. c’est la période de retrait classique, observée chez les adolescents à ce moment de leur vie où dominent l’angoisse du devenir et les interrogations face au monde. Elle est aussi marquée par la volonté de ne pas succomber aux règles imposées par la société.  (https://www.lemonde.fr/m-perso/article/2018/09/02/pour-les-ados-le-lit-est-une-parade-assez-maligne-aux-agressions-de-la-modernite_5349180_4497916.html)
04/09  -  Les adolescents qui consomment de l'alcool et fument même de manière modérée risquent de souffrir de raidissement des artères, et dès l'âge de 17 ans. C’est la mise en garde de cette étude britannique, qui rappelle que cette forme d’artériopathie généralement silencieuse prédit de futurs problèmes vasculaires, l'hypertension et la maladie cardiaque (https://www.santelog.com/actualites/arteriopathie-avec-le-tabagisme-et-lalcool-elle-commence-ladolescence)
 - 
06/09  -  Comment éviter le clash, souvent inévitable ? Comment éviter de rompre totalement la communication ? Voici les conseils d'une coach pour gérer avec tact les disputes avec votre ado. Ne pas oublier que l'on a été un adolescent. Il faut  Changer d'attitude et établir des règles. Utiliser le "DESC" où chaque lettre représente une étape du processus : ● D comme décrire : ● E comme exprimer : ● S comme solution : ● C comme contrat : …Toujours possible : voir un thérapeute spécialisé dans la dynamique familiale qui va pouvoir vous apprendre à observer les choses sous différents points de vue, à prendre du recul et à fonctionner différemment. (http://www.terrafemina.com/article/comment-gerer-calmement-un-clash-avec-un-ado_a345016/1)
 14/09  -  « Un jeune sur cinq présentera des troubles mentaux, émotionnels et comportementaux. Chez les adultes, environ 50 % de ces troubles ont été diagnostiqués lorsqu’ils avaient entre 14 et 24 ans. » Malheureusement, il n’existe aucune garantie qu’une personne sera à l’abri de développer un trouble mental au cours de sa vie. Les troubles reliés à la santé mentale progressent souvent à l’insu de celui qui en est atteint. Reconnaître les symptômes est d’autant plus difficile lorsqu’il s’agit d’un enfant qui en souffre, ou lorsque que le jeune est en pleine crise d’adolescence. (http://www.atuvu.ca/actualites.article.php?ano=1612)

Report a problem on the page N°.  Thanks.  -  Signalez un problème sur cette page N°.  Merci.

                         1  -    L’ ADOLESCENCE      ( - 2 - )

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

Vous êtes ici : Accueil  »  Sommaire  »    L’Adolescence (13-18 ans ?)