ACCUEIL    SOMMAIRE    Infos : ASTRO   NATURE   HOMMES   ANIMAUX   A-CORRIDAS   PERPIGNAN   E-MAIL  -  Adresses

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

LE ROUSSILLON
Infos Précédentes
 et  Infos
Anciennes

-  01/01/18  -  « En Espagne, la fondation Franco n'est pas interdite : Un organisme chargé de vanter les mérites du fascisme ibérique (et de ce grand criminel jamais condamné !)  L'Association pour la Restitution de la Mémoire Historique (ARMH) a remis au Congrès espagnol, à Madrid, le 23/11, une pétition nationale réclamant l'interdiction de la Fondation Francisco Franco. Au total, 218.600 signataires ont participé à cette initiative, dont le texte exige la modification de la Loi des Fondations espagnoles, afin que l'éloge de l'ancien dictateur soit rendu illégal. “Nous ne pouvons pas tolérer que, dans un pays démocratique, subsistent des fondation rendant hommage à ceux qui ont piétiné les droits de l'homme” Dans les faits, les dons effectués auprès de cette fondation permettent des déductions fiscales, au même titre que les autres, engagées dans les arts et la culture, les sports ou la solidarité. ( SUITE ) Ainsi, l'Espagne, contemporaine, dirigée par le Premier ministre Mariano Rajoy, semble ne pas encore avoir purgé son Histoire récente. Elle ne semble pas non plus être déterminée à mener à terme cette démarche mémorielle, au contraire de l'Allemagne, qui a su éloigner ses propres démons, liés au nazisme. La Fondation Franco, créée dès 1976, ne dissimule pas sa vocation promotionnelle de l'« oeuvre » de celui qui s'est entretenu fort cordialement avec Adolf Hitler, lors de l'« Entrevue d'Hendaye », le 23 octobre 1940. Cet organisme est détenteur des archives du chef d'Etat fascisant, composées de 30 000 documents. Son président actuel est Gonzalo Fernández de la Mora Varela, fils du ministre franquiste Gonzalo Fernández de la Mora. Sa présidente d'honneur n'est autre que Carmen Franco y Polo, fille unique du dictateur, âgée de 81 ans” (La Clau du 30/11) (https://www.la-clau.net/info/11761/espagne-la-fondation-franco-nest-toujours-pas-interdite-11761)
-  01/02/18  -  Un nouveau squat pour les sans-papiers. Le comité de soutien aux sans-papiers, qui rassemble toute une série d’associations, de syndicats et de partis politiques, a rendu la réquisition publique hier. Depuis jeudi dernier, une dizaine de migrants dépourvus de logement ont investi une antenne de l’hôpital de Thuir, située rue Ferdinant-Buisson et inoccupée « depuis plusieurs années ». « Au jour dit, nous avons appris que le lieu était ouvert. Nous avons donc aidé plusieurs familles à s’y installer, Nous avons fait tout ça au vu et au su de tous et avons informé la direction de l’hôpital ce lundi. La police n’est pas intervenue. Les habitants de ce lieu sont donc désormais couverts par la législation en vigueur, qui stipule qu’après 72 heures, aucune expulsion ne peut se faire sans passer devant les tribunaux. » Selon Maryse Martinez, du Mrap, le comité a aidé les sans-papiers à s’installer rue Ferdinand-Buisson, parce qu’il y était « contraint »... (L’Indépendant du18/01, p4). 
-  Le squat a reçu la visite ce 24/01 de policiers municipaux et d’un huissier de justice. Ce dernier était venu constater l’occupation illégale de la maison, et a demandé les identités des occupants. (L’Indépendant du 25/01, pays catalan, p3) (http://www.lindependant.fr/2018/01/17/perpignan-des-sans-papiers-investissent-une-ancienne-antenne-de-l-hopital-de-thuir,3088340.php)
(
A noter aussi : 01 08: Tortues : Un parasite, baptisé Sorède, trouvé par des chercheurs chez nos espèces locales -  7/12: Contestation du Compteur Linky  -  19/01: Jeunes reporters citoyens à Perpignan)

01/03/18  -   Carles Puigdemont à Prats ? Le bruit avait couru à Pratsde-Mollo qu’en ce mois de janvier, Carles Puigdemont, le président destitué de la Généralitat de Catalogne, se cachait ici à Prats. La Guardia Civil avait même contrôlé des voitures du côté français de la frontière, sans autorisation. Il n’en fallait pas plus pour connaître les origines de Sa Majesté Carnaval, qui représente chaque année la classe dirigeante de manière grotesque et très irrévérencieuse. Et il était bien là, Carles Puig de la Vila d’Amont, sur son char, ayant avec lui des sacs de bulletins de vote « Si » (« Oui », référence au référendum d’octobre) et chevauchant un âne à tête de Mariano Rajoy, le président du gouvernement espagnol opposé au référendum. (L’I 25/02  p22.)
(http://www.lindependant.fr/pyrenees-orientales/prats-de-mollo-la-preste/)

[
A noter aussi : 19/02: Le Catalan Martin Fourcade devient le Français le plus titré de l’histoire des J.O. d'hiver;  22/02: Perpignan, un Manifeste contre le gazoduc transfrontalier; - 24/02: « 2018, l’année Pompeu Fabra » ; 25/02 : Argelès « Résistances et solidarités » pour les migrants (« Vous avez la mémoire courte ») => Voir les événements de la Catalogne.

-  01/04/2018  -  Une « cassolada » au nom de la liberté des prisonniers catalans. « 300 personnes manifestaient devant le consulat d’Espagne à Perpignan.  Casserole à la main et sifflet aux lèvres, de joyeux militants se sont mobilisés hier à Perpignan en solidarité avec la Catalogne sud. À l’appel du collectif d’artistes des Angelets de la Terra, trois cents manifestants ont ainsi commencé à se rassembler devant les grilles du consulat d’Espagne, vite recouvertes de symboliques rubans jaunes dédiés aux neuf prisonniers détenus outre-Pyrénées et à l’ex-président Carles Puigdemont, arrêté dimanche en Allemagne. « Nous sommes descendus dans la rue pour faire du bruit, créer de la cacophonie au nom de la liberté et du respect des droits de l’Homme bafoués par le gouvernement de Madrid », revendique Ramon Faura, l’organisateur de cette « Cassolada per la llibertat». Lancée le matin même sur les réseaux sociaux, l’initiative couronne sans délai ( SUITE ) un double succès populaire. Elle marque à la fois l’adhésion de nombreux participants, et « permet enfin aux  Catalanistes de se réunir ensemble », relève le coordinateur. Heureux de voir des responsables d’associations, de  partis politiques et des anonymes défiler à l’unisson jusqu’à la place de Catalogne. « L’aïoli a pris. J’espère donc qu’il va continuer de monter pour que nous montrions notre totale désapprobation à l’Espagne », conclut Ramon Faura avant d’entonner l’Estaca et de donner des rendez-vous musicaux aux militants. Les Angelets de la Terra ont en effet prévu de se produire en concert de soutien dès ce dimanche 1er avril à Alénya, puis le 19 mai à Villefranche-de-Conflent, le 22 septembre au Soler et le 13 octobre à Pézilla-la-Rivière. Sans oublier la grande manifestation fixée le 15 avril prochain à Barcelone ».(Corine Sabouraud  -  L’Indépendant)( VOIR )

[A noter aussi : -  09/03 : 43 % de Perpignanais sous le seuil de pauvreté; -  16/03 : A St-Feliu d’Avall la musique soigne les arbres malades; -  24/03 : Net relâchement des comportements sur la route; 30/03 : Glyphosate : Le Roundup face à ses juges, au Castillet;  -  À l’université de Perpignan, solidarité contre les agressionsRépare’bénévole Torreilles” répare les appareils en panne]

-  01/05  -  Transition énergétique.  « CatEnR » est une coopérative d’énergies participative qui aménage et finance la transition énergétique dans les Pyrénées-Orientales. Sa mission : installer et gérer des unités de production d’énergies renouvelables. Le constat est simple: dans les Pyrénées-Orientales, 85% de l’énergie consommée sur le territoire est importée, pour un coût d’un million d’euros/jour. Née en 2014, l’entreprise sociale et solidaire se fixe comme objectif 100% d’énergies renouvelables d’ici 2050, ce qui représente 3000 à 4000 emplois à créer. Changer notre manière de consommer l’énergie, en nous réappropriant sa production, inciter les citoyens à flécher une partie de leur épargne vers des projets concrets sur le territoire, telle est la stratégie de CatEnR. Il s’agit d’une co-construction démocratique avec un ancrage local pour une épargne non spéculative. ( SUITE ) Les bénéfices sont réinvestis dans la structure pour financer d’autres projets. Participez à la transition énergétique en devenant sociétaires de catEnR et bénéficiez d’un placement rentable dans les énergies propres de notre département. Cat EnR coopérative d'énergies participatives, 26, rue de l'avenir, Perpignan, France, 06 31 49 27 73 , http://www.catenr.org/

  [A noter aussi : -  22/02 ; L’association Le grain de Sainte-Colombe-de-la-Commanderie, aide Ouahigouya,du Yatenga au Burkina Faso.(L’Indépendant)

05/04, Contre le gazoduc transfrontalier pyrénéen au coût exorbitant et opaque ; 06/04, La justice allemande désavoue Madrid; 15/04, Barcelone defend les prisonniers politiques;  21/04  -  Place Arago, soutien aux prisonniers politiques catalans (les rubans jaunes) ;  22/04Argelès-sur-Mer, pour les migrants morts en méditerranée ; -  26/04, Le moustique tigre menace;  27/04  -  Université : Résistance au dispositif « parcoursup ».

LE ROUSSILLON 

- Madame Portet :  « Le nom « OCCITANIE »  N'A  AUCUNE  LEGALITE ! » (SUITE)

Simples notes

de lecture

Vous êtes ici : Accueil » Le Roussillon