LES HOMMES  et  L’HUMANITAIRE
Les Infos Récentes  de la page d’Accueil

sont complétées sur cette page-ci,

HUMANITAIRES
Infos Précédentes
 et  Infos
Anciennes

Dates et ACTIVITES de la LDH 66

 ACCUEIL    SOMMAIRE    Infos : ASTRO   NATURE   HOMMES   ANIMAUX   A-CORRIDAS   PERPIGNAN   E-MAIL  -  Adresses

-  01/01/18  Il faut s'attaquer à ce qui restreint les possibilités économiques des plus pauvres dit Martin Ravallion (Extraits) Pour l'économiste australien la lutte contre la pauvreté et les inégalités a certes progressé dans le monde et réduit le nombre de gens très pauvres (1 dollar/jour, ou 0.85 €). Mais un examen des données révèle que les inégalités dans un même pays tendent, en moyenne, à croître, et par ailleurs que la hausse du niveau de vie des plus pauvres ne bouge pas. Les politiques publiques doivent s'attaquer à ces problèmes moralement inacceptables qui entravent l'action publique, Les grandes inégalités sapent les conditions d'une croissance économique durable. Ces conditions ne laissent guère d'espoir aux pauvres de pouvoir bénéficier des nouvelles sources de richesse et de contribuer à les générer. S'amorce alors un processus de croissance inéquitable qui ( SUITE ) perpétue la pauvreté de génération en génération.  ( VOIR )
-  Le fléau des inégalités frappe fort et partout dit Fausto Munz : 116 chercheurs économistes alertent (étude nouvelle basée sur des enquêtes) sur les disparités de patrimoine et de revenu partout dans le monde. « Entre 1980 et 2016, les 1 % les plus riches du monde ont capté 27 % de la croissance mondiale » et les 50 % les plus pauvres en ont capté 12 % sur cette même période. Ces écarts de revenu illustrés par la fameuse « courbe de l’éléphant » (En Russie par exemple, les 1 % de personnes aux patrimoines les plus élevés détenaient en 2015 43 % du patrimoine total des ménages russes, contre 22 % en 1995). Dans l’Union européenne, les politiques éducatives et salariales sont « plus favorables aux classes moyennes et populaires » La réduction des inégalités ne se fera pas de manière naturelle. Cet objectif requiert « d’importants changements de politique fiscale au niveau national et mondial ». Les chercheurs recommandent « l’impôt progressif » un « registre mondial des titres financiers », afin de combattre l’évasion fiscale, obstacle majeur dans la lutte contre les inégalités. Enfin, les auteurs assurent que la révision des politiques éducatives, salariales ou encore la question de la gouvernance des entreprises sont également des enjeux décisifs. Le transfert du patrimoine public vers le privé en augmentation générale limite la capacité des États de réguler l’économie, redistribuer les revenus et freiner la croissance des inégalités. (La Croix, le 14/12/2017)

-  18/01  -  « Lettre ouverte au préfet, au maire de Perpignan, aux propriétaires de locaux vacants.
Nous sommes en hiver, des gens dorment dans la rue, dans le froid, la saleté, le danger, parce qu’ils n’ont pas les moyens de se loger, parce qu’ « il n’y a pas de place pour eux à l’auberge »
Nous sommes en hiver, des hommes, femmes, enfants, sont priés de dégager des logements qui les abritaient parce que leur demande d’asile a été rejetée. Ils ne peuvent pas retourner dans leur pays qui ne veut plus les accueillir. Ou bien, ils ne le veulent à aucun prix, parce que dans leur pays, disent-ils « sûr » ils risquent la mort.
Monsieur le préfet, n’avez-vous pas vu tous ces immeubles vides ou à moitié, appartenant à l’Etat ou à des collectivités? Qu’attendez-vous pour les réquisitionner comme vous en avez le droit et le devoir quand des personnes sont sans abri? En Meurthe et Moselle, le préfet l’a fait, lui!
Monsieur le maire de Perpignan, n’avez-vous pas vu tous ces immeubles vides appartenant à des particuliers? Qu’attendez-vous pour instaurer la taxe sur les locaux vacants comme vous en avez la possibilité?
Mesdames et Messieurs possédant des immeubles dans Perpignan, vides, certains depuis des années, et pour lesquels vous payer des impôts fonciers parfois bien élevés, ne croyez-vous pas qu’il serait judicieux de les mettre à disposition de personnes sans logis ? Elles les entretiendraient, au moins, en y habitant !
Pourquoi ne pas essayer ? Préfet, élus, propriétaires, vous avez les moyens d’agir, qu’attendez-vous ? Françoise Marill (
TC, p6)


(
Précédentes)

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. » de Martin Luther

DES AIDANTS, DES BATTANTS  :  CARE France <contact@info.carefrance.org>  -  CCFD-Terre Solidaire <contact@nouvelles.ccfd-terresolidaire.org>  -  La Mie de pain https://vimeo.com/user14675265  -  Les petits frères des Pauvres <info@news.petitsfreresdespauvres.fr>
Médecins du monde  : 
Lien  -  SOS Médecins; dans le 66 :  08 20 20 41 42  (et aussi Perpignan 04 68 08 16 16)
-  Les
Petits Frères de Jésus  (Voir)  -  Société de Saint Vincent de Paul  -  Secours Populaire français  Apprentis d’Auteuil  -  Restos du cœur  -

Simples notes

de lecture