LES HOMMES  et  L’HUMANITAIRE
Infos récentes

Infos
Précédentes
 et  
Anciennes

-  01/03/18  -  Aux États-Unis, 12 adolescentes ont passé un an à concevoir de A à Z une tente solaire destinée aux sans-abri. Un prototype récompensé par une célèbre université. Il s’agit d’une tente solaire équipée de parois photovoltaïques.  À Los Angeles, en Californie, une organisation à but non lucratif, DIY Girls (Les filles bricoleuses, en français), incite les adolescentes vivant dans les quartiers défavorisés à participer à des projets créatifs en inventant des prototypes qui permettraient d’améliorer la société.
Un groupe constitué de douze adolescentes a ainsi eu l’idée de concevoir une tente solaire portable afin d’améliorer les conditions de vie des personnes sans domicile fixe. Sans aucune connaissance en ingénierie et sans la moindre expérience technique, les jeunes filles se sont armées de leur patience, de leur volonté et de leur ingéniosité afin de plancher sur cette tente solaire unique en son genre.
https://positivr.fr/diy-girls-tente-solaire-sans-abri/
[A noter aussi : 07/02 : Notre espèce n'a pas 200 000 mais 300 000 ans! 20/02 : Le Conseil d'Etat refuse de suspendre la circulaire Collomb qui recense les migrants dans les centres d'accueil d'urgence   -  26/02 : projet Collomb ni humain  ni efficace.]
-  01/04/18  -  "Sans-papiers"
« La question de l'immigration occupe de nouveau le devant de la scène politique, avec la présentation le 21 février dernier en conseil des ministres du projet de loi "pour une immigration maîtrisée et un droit d'asile effectif". Quelques jours plus tôt, le gouvernement annonçait de nouvelles mesures pour lutter contre le travail illégal. Derrière ces mesures et politiques, une figure récurrente : celle du "sans-papiers". L'expression "sans-papiers" désigne les personnes étrangères séjournant sur le sol français sans en avoir le droit, autrement dit, des étrangers en situation irrégulière. …( SUITE )
 [A noter aussi : 18/03 : Le temps d’une soupe ; 22/03 : Un musulman, philosophe, démocrate et rationaliste à écouter ; 26/03 : Serons-nous demain des hommes augmentés ?; 26/03 : Enjeux sociaux et environnementaux de l’entreprise.]
-  01/05/18  - Croix-Rouge : Dans la « bande sahélo-saharienne » près de 12 000 000 de personnes dans la détresse touchés par les affres du terrorisme, notamment le Mali, le Niger et le Burkina Faso. La Croix-Rouge burkinabè et ses partenaires y ont assisté plus de 18 000 personnes déplacées depuis novembre 2017. Les deux facteurs majeurs de cette situation, a-t-il dit, sont les crises armées dont les épicentres sont le Mali et le Lac Tchad et les aléas climatiques qui rendent les conditions de vie des populations de cette zone très difficiles. L’ensemble géographique Burkina, au Mali, au Niger, au Tchad et en Mauritanie requiert une attention particulière, notamment après l’annonce de la création de la force du G5 Sahel qui, a-t-il indiqué, devrait avoir un volet humanitaire, un volet politique et un volet militaire.... (http://www.cridem.org/imprimable.php?article=710384 )  -  (http://www.dw.com/fr/mobilisation-à-lonu-pour-lalliance-sahel/a-43520511)
[A noter aussi : -  30/03: Pourquoi la barbarie ? -  06/04: Lanceurs d'alerte ?  06/04: A Marseille, un « laboratoire » pour loger tous les sans-abri (143000 en France) ; 07/04: L’homme sur Terre ; 14/04: Attaque chimique] -  (Voir le Burkina Faso.)
-  01/06/18  -  Esclavage moderne en France : "L'indifférence des gens est absolument terrible" Henriette Siliada, une jeune togolaise, a été victime d'esclavage domestique à Paris. La Cour européenne des droits de l'homme a été saisie. Elle a condamné la France en 2005.    Pourtant, l’esclavage existe toujours aujourd’hui dans notre pays. Des enfants, des femmes, des hommes, dont les droits en tant que personne, sont bafoués. L’esclavage moderne revêt différentes formes : l'esclavage domestique, les ateliers clandestins, la mendicité forcée, et la prostitution forcée.    Nous avons aidé entre 650 et 700 personnes depuis 1998. La voie choisie pour les accompagner a été judiciaire. La France est un pays de droit, l’esclavage a été aboli en 1848. Les premiers procès ont eu lieu en 1998. Nous sommes aujourd'hui à plus de 250 procès, dont deux affaires, portées jusqu’à la Cour européenne des droits de l’Homme, au terme de procédure extrêmement longue. (https://www.franceculture.fr/societe/esclavage-moderne-en-france-l-indifference-des-gens-est-absolument-terrible#xtor=EPR-2-[LaLettre10052018] )  -  (https://www.droithumain-france.org/communique-commemoration-170-ans-de-labolition-de-lesclavage/)
 [A noter aussi : -  Faut-il avoir peur de l'intelligence artificielle ? - 30/04: Crise mondiale de l’éducation seule réponse à l’obscurantisme ;  12/05: Entretenez-vous régulièrement ; -  20/05: L’appel de L’AURDIP ; -  29/05: L’immigration; -  30/05: L’algérien Noureddine Amir élu président des neuf Comités des droits de l’Homme de l’ONU; -  30/05: Délit de solidarité-  => « Qui a tué mon père » Eduard Louis, au Seuil]
-  01/07  -  L’illibéralisme, « Une des menaces les plus graves susceptibles de pervertir l’idéal démocratique » dit Pierre Rosanvallon.  Viktor Orban, juillet 2014, « Le nouvel Etat que nous construisons en Hongrie, proclame le premier ministre, n’est ni un Etat-nation, ni un Etat libéral, ni un Etat-providence : il est « illibéral ».
La démocratie a toujours, en Occident, rimé avec le libéralisme constitutionnel. « Ce terme renvoie à la tradition, profondément enracinée dans l’histoire occidentale, qui cherche à protéger l’individu de la ­contrainte, quelle qu’en soit la source : l’Etat, l’Eglise ou la société,. Il est libéral parce qu’il se nourrit du ­courant philosophique, né avec les Grecs, qui met l’accent sur la liberté individuelle. Il est constitutionnel parce qu’il repose sur la tradition, inaugurée par les Romains, de l’Etat de droit. » Séparation des pouvoirs, indépendance de la justice, défense de la liberté d’expression : le libéralisme politique, prône le contrôle des pouvoirs et l’égalité devant la loi.
.
https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/06/07/la-ou-s-abime-la-democratie_5311194_3232.html -  Lire aussi :   L’Italie résout sa crise politique avec un gouvernement populiste   
-  21/07 : La Commission européenne met en cause la politique antimigrants de la Hongrie. (Le Monde, International, p4)
[A noter aussi : Le lambeau : Revenu d’entre les morts après le massacre de Charlie Hebdo ; -  04/06: -  Débat : Bilan d’1 an d'Emmanuel Macron -  16/06: -  L’héritage africain boudé par l’Unesco ; -  26/06: -  Comment sont traités chez nous les mineurs étrangers ?  -  27/06: -  70 artistes, appellent à la liberté d’expression au sujet de la Palestine. -  27/06: -  Abolissons le « délit de solidarité » au nom de la fraternité; -  30/06: Des marcheurs pour la santé et l’environnement, de Fos-sur-Mer arrivent à Paris alertent sur les risques sanitaires (Le monde-Planète, p9)

-  01/08  -  « Les adolescents sont égocentriques, paresseux, irrationnels. C'est un " âge ingrat " où les jeunes ne pensent qu'aux jeux vidéo, à l'alcool ou à la drogue »… Tels sont les poncifs les plus répandus à propos de cette période qui marque le passage entre l'enfance et l'âge adulte. La réalité est tout autre selon le sociologue Michel Fize, chercheur au CNRS. "L'immense majorité des jeunes (80 %) se portent bien et sont satisfaits de grandir. Beaucoup s'en souviendront comme d'une période heureuse." En fait, "la puberté est un atout. Cet âge est une période de créativité intense, de réflexion, d'intelligence, de génie même quand on voit comment les jeunes manient les nouvelles technologies."   ( SUITE de la page d’accueil) :
-  Durant l'adolescence, la personnalité se forge et le cerveau prend petit à petit sa forme définitive. Grâce à deux phénomènes parallèles : l'élagage et la myélinisation. "Jusqu'au début de la puberté, la densité de synapses est maintenue à son niveau le plus élevé, explique Jean-Pierre Bourgeois, de l'Institut Pasteur. Jamais l'individu ne possédera autant de synapses. A partir de la puberté, commence le grand élagage. Chez le singe, la densité des synapses est ainsi diminuée de 40 %. Pourquoi une telle hécatombe ? Le cerveau se débarrasse des neurones et des connexions qui ne sont plus nécessaires au développement des circuits. "Durant cette phase très plastique, les meilleures choses à apporter à l'adolescent, ce sont des interactions riches avec un environnement sensoriel et socioculturel structuré et largement ouvert à l'altérité".
Parallèlement à cet élagage synaptique, la myélinisation, commencée durant l’enfance, se renforce et s’achève : les axones, fibres émettrices des neurones, vont s’entourer d’une gaine de myéline (riche en glycoprotéine). L’influx nerveux circulera non plus en continu le long de l’axone mais en sautant entre les gaines. Résultat : la vitesse de transmission de l’influx nerveux passe de 0,5 mètre par seconde à 120. La voiturette devient bolide ! En somme, le cerveau adolescent sélectionne les neurones et connexions les plus utiles tout en transformant ses câbles de transmission en fibres à haut débit : il se spécialise. De là, les chercheurs ont fait l’hypothèse que l’immaturité du cortex préfrontal de l’adolescent pourrait expliquer les comportements impulsifs et les prises de risque si caractéristiques de cet âge. "C’est une sorte d’injustice d’attendre des adolescents d’avoir des dons d’organisation ou de prise de décisions d’un niveau adulte avant que leur cerveau ait fini de se construire",
-  Beaucoup d’adolescents cependant ne prennent pas de risque. De même pour l’addiction. Trois quarts des adolescents ne boivent pas."
Pour le quart restant, cependant, il y a un grand danger pour le cerveau. "Il est particulièrement vulnérable, car il est en formation. Et plus on commence tôt plus c’est grave", Quant au cannabis, "un lien statistique a été montré entre sa consommation et le risque de schizophrénie chez des personnalités fragiles. De la même façon, à long terme, il favorise la dépression." Les ados ou les parents peuvent demander de l’aide auprès de consultations spécialisées. "Mais la première chose à dire aux parents c’est que, contraire ment à ce qu’ils peuvent croire, ils comptent beaucoup pour leur adolescent. Le secret est d’adapter leur comportement à son âge. Tenir la main et accompagner mais sans diriger. Tout laisser-faire sera vécu comme un abandon.".
-  L'adolescence, que la croyance populaire situe principalement entre 14 et 19 ans, couvrirait en réalité les 10-24 ans, selon une étude australienne parue le 17 janvier 2018. Selon la Société Canadienne de Pédiatrie, en 2003 encore l'adolescence était définie comme une période allant de 10 à 19 ans : "l'adolescence débute avec l'apparition de la puberté physiologiquement normale et se termine lorsque l'identité et le comportement des adultes sont acceptés". ( https://www.sciencesetavenir.fr/sante/cerveau-et-psy/question-de-la-semaine-qu-est-ce-qui-provoque-la-crise-d-adolescence_125640#xtor=EPR-1-[SEAActu17h]-20180706 )

[A noter aussi : -  16/07 - L'origine des humains ne tient pas qu'à une seule population distincte en Afrique  -  28/08  -  Une nouvelle structure anatomique a été identifiée dans le système immunitaire.

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

« Nous devons apprendre à vivre ensemble comme des frères,
sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots. » de Martin Luther

DES AIDANTS, DES BATTANTS  :  CARE France <contact@info.carefrance.org>  -  CCFD-Terre Solidaire <contact@nouvelles.ccfd-terresolidaire.org>  -  La Mie de pain :  https://vimeo.com/user14675265  -  Les petits frères des Pauvres <info@news.petitsfreresdespauvres.fr>
Médecins du monde  : 
Lien  -  SOS Médecins; dans le 66 :  08 20 20 41 42  (et aussi Perpignan 04 68 08 16 16)
-  Les
Petits Frères de Jésus  (Voir)  -  Société de Saint Vincent de Paul  -  Secours Populaire français  Apprentis d’Auteuil  -  Restos du cœur  -

Vous êtes ici : Accueil   »  SOMMAIRE    »       Humanitaire  Récent