DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

La Catalogne       - 1 -  L’ EUROPE     - 2 -         La France

Vous êtes ici : Accueil  »   Sommaire  »   L’Europe

-  20/06  -  « Une étude, publiée dans la revue scientifique américaine Science estime que la crise migratoire en cours peut être une opportunité économique pour l’Europe.   Cette étude n’est pas la première du genre, mais elle est nouvelle par sa méthode. Les économistes du CNRS, de l’université de Clermont-Auvergne et de l’Université Paris Nanterre ont analysé l’impact des chocs migratoires sur l’économie globale de 15 pays d’Europe de l’Ouest (Allemagne, Autriche, Belgique, Danemark, Espagne, Finlande, France, Irlande, Islande, Italie, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni et Suède), sur une période de 30 ans. De 1985 à 2015, ces pays ont connu à plusieurs reprises d’importants flux de demandeurs d’asile, surtout lors des guerres dans les Balkans, lors des printemps arabes et depuis la guerre en Syrie. Autre nouveauté, les études disponibles ont souvent une approche comptable, c’est-à-dire qu’en général elles mettent en balance les dépenses liées à l’accueil des demandeurs d’asile d’une part, et les recettes fiscales de l’autre. L’étude de Science s’intéresse également aux interactions économiques de l’immigration, avec l’évolution du Produit intérieur brut par habitant par exemple, ou avec les retombées indirectes générées en termes d’emploi.
   (http://www.rfi.fr/europe/20180620-demandeurs-asile-une-opportunite-economique-europe)
-  20/06  -  Les experts du Conseil de l'Europe demande aux autorités espagnoles de "déployer davantage d'efforts" contre la traite des êtres humains, notamment en matière d'identification des victimes. "La traite aux fins de l'exploitation par le travail est probablement sous-estimée". La Convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains est entrée en vigueur en 2008 et déjà applicable dans 46 pays d'Europe. (http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/06/20/97001-20180620FILWWW00078-traite-d-etres-humains-l-espagne-doit-faire-plus-d-efforts-conseil-de-l-europe.php)
-  22/06  -  Des chiffres : Le fossé démographique s'est creusé en Europe depuis la chute du Rideau de fer, les anciens pays de l'Est ayant perdu jusqu'à un quart de leur population tandis que le solde est largement positif à l'ouest, selon une étude autrichienne parue vendredi, qui souligne l'impact déterminant du facteur migratoire. (http://www.lunion.fr/98095/article/2018-06-22/le-fosse-demographique-se-creuse-entre-l-est-et-l-ouest-de-l-europe)
-  23/06  -  Des consultations citoyennes sur l'Europe sont organisées en France et en Europe jusqu'en octobre 2018. Cette démarche initiée par la France et appuyée par la Commission européenne, le parlement européen, le comité économique et social européen et le comité des régions vise à recueillir les propositions des citoyens des 27 pays de l'Union européenne pour qu'ils s'engagent, débattent et proposent leur vision de l'Europe à la veille des élections européennes de 2019. Ce projet nécessite l’implication de tous : collectivités locales, associations, entreprises, université, syndicats, chambres consulaires. Chacun est invité à participer à la consultation en ligne en répondant aux 12 questions préparées par 96 citoyens européens issus des 27 États membres, sur ce lien. (https://www.quelleestvotreeurope.fr/je-participe.html
-  27/06  -  La Cimade : Dans un rapport, l’association dénonce ainsi « un détournement de la lutte antiterroriste pour contrôler la migration » au sein d’« une Europe qui s’enferme ». La France a réintroduit les contrôles à ses frontières intérieures après les attentats djihadistes du 13 novembre 2015, qui ont fait 130 morts, et les a depuis reconduits par période de six mois, rappelle la Cimade. Mais pour l’association, il y a là un « détournement de la lutte antiterroriste », puisque « le rétablissement des contrôles aux frontières a principalement permis une augmentation de pratiques existantes liées aux contrôles migratoires bien plus que l’identification ou l’interdiction d’entrée de personnes suspectées de terrorisme ». (https://www.lemonde.fr/immigration-et-diversite/article/2018/06/27/migrants-la-cimade-denonce-un-detournement-de-la-lutte-antiterroriste-en-france_5321708_1654200.html)
-  29/06  -  Les 28 dirigeants des pays européens sont parvenus à un accord sur les migrations. "la solidarité que nous devons au pays de première entrée a été actée". Des plates-formes de débarquement pourraient être créées en Afrique du Nord, mais la Tunisie et le Maroc ont déjà refusé. En Europe, des « centres contrôlés » pour gérer les arrivants seront installés dans les pays volontaires mais la France et l’Italie n’en font pas partie. Le HCR défend le principe de ces plates-formes expérimentées par le seul Niger. Ces plates-formes devraient procéder rapidement au traitement des dossiers et « réduire les mouvements des migrants » (Le Monde-International, p4) (https://www.lexpress.fr/actualite/monde/l-europe-trouve-un-accord-sur-les-migrations_2021355.html)
-  29/06  -  A propos des « centres de débarquement » que l’Union européenne souhaiterait créer hors de son territoire. À quelques jours d’écart, Maroc, Algérie et Tunisie viennent de refuser l’idée d’accueillir de tels lieux sur leur territoire. L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a estimé ce 29 juin que les centres de gestion des demandeurs d’asile devaient être situés en Europe, et non à l’étranger. (http://www.jeuneafrique.com/586246/societe/centres-de-debarquement-le-maghreb-dit-non-a-leurope/)
-  01/07  -  Simone Veil et son mari, Antoine, sont entrés au Panthéon, dimanche 1er juillet. Lors de son discours, le président Emmanuel Macron a salué l’engagement européen de cette grande dame française. La France rendait hommage à la femme politique et ses combats : les droits des femmes, la dépénalisation de l’IVG et la construction européenne. Première présidente du parlement européen en 1979, elle n’a cessé de porter le projet européen. Le drapeau de l’Union européenne
-  01/07 -  « L’illibéralisme, « Une des menaces les plus graves susceptibles de pervertir l’idéal démocratique »

dit Pierre Rosanvallon.  Viktor Orban, juillet 2014, « Le nouvel Etat que nous construisons en Hongrie, proclame le premier ministre, n’est ni un Etat-nation, ni un Etat libéral, ni un Etat-providence : il est « illibéral ». (Voir TEXTE)
-  05/07  -  Angela Merkel a affiché clairement ses désaccords jeudi avec Viktor Orban sur les migrants en plaidant pour un devoir "d'humanité", "Nous allons protéger nos frontières extérieures" dans l'UE "mais pas avec l'objectif de nous enfermer et de ne plus parler que de fermeture et d'une sorte de forteresse". "L'humanité, c'est l'âme de l'Europe et cette âme, si nous voulons la conserver ... l'Europe ne peut tout simplement pas se couper de la détresse et de la souffrance" en se retranchant dans une "forteresse » (https://www.la-croix.com/Monde/Migrants-Merkel-Orban-opposent-valeurs-Europe-2018-07-05-1300952677)
-  07/07  -  Thomas Piketty : « Pour les partisans du marché omniscient et toujours efficace, cette situation serait la conséquence rationnelle du vieillissement : anticipant la petitesse de sa main-d’œuvre et de sa production à venir, voire sa disparition, l’Europe ferait tout simplement des réserves pour ses vieux jours. En vérité, il faut surtout y voir la conséquence d’une concurrence exacerbée sans pilotage politique, et d’une rigueur salariale excessive, qui a conduit à tasser la croissance et à doper les excédents commerciaux.
Rappelons aussi que la zone euro est actuellement en excédent budgétaire primaire : les contribuables paient plus d’impôts qu’ils ne reçoivent de dépenses, avec un écart supérieur à 1 % du PIB. De même que les déficits budgétaires trumpistes ne font qu’aggraver le déficit commercial américain, les excédents budgétaires européens exacerbent notre excédent commercial. Si l’Europe veut un jour relancer sa machine à intégrer, il lui faudra d’abord réapprendre à investir et à consommer. » (
https://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2018/07/07/thomas-piketty-l-europe-les-migrants-et-le-commerce_5327547_3232.html)

-  07/07  -  Calais - Sacs et chaussures de randonnée pour les uns, sandales et lunettes de soleil pour les autres: plusieurs centaines de bénévoles et citoyens engagés, rejoints par quelques migrants, sont entrés samedi à Calais, arrivée symbolique d'une "marche solidaire" partie deux mois plus tôt de Vintimille, pour montrer que la "France qui accueille existe". (https://www.lexpress.fr/actualites/1/societe/marche-solidaire-des-migrants-la-france-qui-accueille-est-arrivee-a-calais_2023697.html)
-  24/07  -  Grèce, Japon, Suède, Pérou. Plusieurs endroits du globe connaissent en ce moment des situations climatiques extrêmes, de la canicule au froid polaire. Aperçu de la situation. (Grèce, Japon, Suède, Pérou. Plusieurs endroits du globe connaissent en ce moment des situations climatiques extrêmes, de la canicule au froid polaire. Aperçu de la situation. (https://www.actu-environnement.com/ae/news/canicule-incendie-inondations-froid-catastrophe-naturelle-31754.php4#xtor=ES-6)
-  27/07  -  « sans ambiguïté » : Le changement climatique a doublé la probabilité que des vagues de chaleur dues au changement climatique anthropique surviennent dans le Nord de l'Europe, ont observé des scientifiques du WWA lors d'une recherche. Les climatologues savent désormais établir un lien, de nature non pas causal mais probabiliste, entre les événements extrêmes et les grandes tendances liées au changement climatique. Ils peuvent avancer que le signal du changement climatique est "sans ambiguïté". (https://www.actu-environnement.com/ae/news/changement-climatique-vague-chaleur-europe-scientifique-31791.php4#xtor=ES-6)
-  02/08  -  L’Europe a chaud. Alors que le pic de la canicule devrait être atteint ce week-end, de très nombreux pays sont touchés en Europe. La situation provoque des incendies et de la sécheresse. Même dans les Alpes suisses, la canicule sévit et les bêtes sont assoiffées. Il faut des hélicoptères pour les ravitailler. Dans le sud, des records de températures sont attendus pour cette année avec des pointes jusqu’à 45°C en Espagne ou au Portugal. (https://www.francetvinfo.fr/meteo/secheresse/la-canicule-touche-leurope_2878043.html)
13/08  -  5 solutions pour que l'Europe soit une puissance verte et que la Terre ne devienne pas invivable d'ici quelques décennies. Pourtant, la transition énergétique n'est pas si coûteuse. (https://www.huffingtonpost.fr/thomas-friang/5-solutions-pour-que-leurope-soit-une-puissance-verte-et-que-la-terre-ne-devienne-pas-invivable_a_23499935/)
15/08  -  La responsabilité de l’Union européenne face au changement climatique va être examinée pour la première fois par la justice. Lundi 13 août, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a en effet jugé recevable l’assignation pour « inaction climatique » déposée le 24 mai contre le Parlement et le Conseil européens par dix familles originaires du Portugal, d’Allemagne, de France, d’Italie, de Roumanie, du Kenya, de Suède et des Fidji. (https://www.lemonde.fr/planete/article/2018/08/15/l-europe-accusee-d-incurie-sur-le-climat_5342643_3244.html)

-  29/08  -  En 2019, entre le Brexit et la montée des populismes, Emmanuel Macron et l’Union européenne auront à affronter une des séquences les plus délicates de l’histoire du Vieux Continent. Le Brexit, un échec théâtral pour l’Europe, amputée brutalement d’un de ses membres majeurs, berceau de surcroît de la démocratie parlementaire et temple des libertés individuelles. La question de l’immigration déstabilise profondément tout le Vieux Continent. Partout, une large partie des populations se sent menacée dans son identité, dans ses acquis sociaux, dans ses emplois ou ses logements, dans sa culture religieuse ou nationale par les vastes mouvements migratoires. Les classes populaires, celles qui se sentent délaissées, sacrifiées, incertaines de leur avenir y sont particulièrement sensibles. Ce regain de xénophobie alimente une vague puissante, déferlante de nationalisme et de populisme…la Pologne, la Hongrie, l’Autriche et maintenant, hélas, l’Italie mais aussi la République tchèque sont gouvernées par des populistes démagogues et xénophobes. (http://www.liberation.fr/debats/2018/08/29/europe-l-annee-terrible_1675303)

 -  03/09  -  Dans son rapport publié lundi 3 septembre, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) dresse un constat dramatique : entre janvier et août, près de 1 600 personnes sont mortes ou ont disparu en Méditerranée en tentant de rejoindre l’Europe, soit un migrant sur 18. Sur la même période en 2017, c’était un sur 42. Le nombre d’arrivées de migrants a quant à lui baissé de 41 %. (https://www.lemonde.fr/afrique/video/2018/09/04/un-migrant-sur-18-meurt-en-mediterranee-en-tentant-de-rejoindre-l-europe_5350101_3212.html)
12/09  -  « La santé des citoyens européens reste insuffisamment protégée », annonce l’institution gardienne des finances de l’UE. A l’origine de 400 000 morts prématurées (dont 48 000 en France) et de centaines de milliards d’euros de coûts de santé chaque année en Europe, la pollution atmosphérique est aujourd’hui considérée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) comme « le plus grand risque environnemental pour la santé des Européens ». Ce n’est visiblement pas encore le cas pour Bruxelles. (https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/09/12/pollution-de-l-air-les-negligences-coupables-de-l-europe_5353935_3232.html)

-  12/09  -  L'Europe ne devrait pas connaître, d'ici à 2050, de vague de migrations massives venues d'Afrique subsaharienne. Malgré la pression démographique, les populations d'Afrique subsaharienne migrent majoritairement vers des pays voisins du leur. Seulement 15 % d'entre eux ont l'Europe pour objectif. Pourtant, la pression démographique sur ce continent sera toujours forte : les derniers calculs de l'ONU effectués en 2017 montrent que la population en Afrique subsaharienne devrait passer de 970 millions de personnes actuellement à 2,2 milliards à un horizon de trente ans. A cette date, elle devrait représenter 22 % de la population mondiale contre 14 % aujourd'hui. (https://www.lesechos.fr/monde/afrique-moyen-orient/0302238226321-leurope-nest-pas-la-destination-premiere-des-migrants-subsahariens-2204397.php)
 -  14/09  -  L’Europe, théâtre décisif de la bataille des valeurs : Le temps de l’action est venu pour les Européens. Le monde risque de basculer dans un désordre de plus en plus extrême et une course féroce à la primauté, se dessine entre les Etats-Unis et la Chine. L’Union européenne ne peut plus se contenter d’un rôle de simple témoin et doit devenir un acteur décisif des relations internationales, afin de défendre ses intérêts et ses valeurs fondatrices. Il faudra sur la scène mondiale, une Europe s’exprimant d’une seule voix, œuvrant en faveur de la paix, résolue à défendre le multilatéralisme et à porter un projet ambitieux de gouvernance planétaire. Face à ce défi, l’Europe est aujourd’hui le théâtre décisif d’un combat mondial des valeurs. (https://www.taurillon.org/l-europe-theatre-decisif-de-la-bataille-des-valeurs)
 - 
16/09  -  Ventes d’armes, l’Europe en plein cas de conscience : Sombres tractations en Espagne. (https://www.la-croix.com/Monde/Ventes-darmes-lEurope-plein-cas-conscience-2018-09-16-1200969165)
-  
23/09  -  Le mouvement  des Radicaux lance un appel pour changer d’approche pour les élections européennes de 2019. Dépasser les contingences nationales pour s’opposer aux forces populistes qui font la guerre à la démocratie représentative, aux libertés, à l’ouverture au monde. La politique personnelle du président n’est pas très claire et recentre de fait  sur un débat européen nationaliste. (Le Monde, Débats&analyses, p23)