Report a problem on the page N°.  Thanks.  -  Signalez un problème sur cette page N°.  Merci.

Premier discours du Conseil national de la Révolution d’août 1983 prononcé par le capitaine Thomas Sankara :

DOC  :  http://afrique.lepoint.fr/dossiers/ateliers-de-la-pensee/ -  Journée mondiale  - 
Divers : Rendre à l’A.
les objets culturels  -  Avortement interdit  -  Limitation des naissances; les enfants fantomes  -  Dégradation des terres  -  Insécurité alimentaire  -  Serpents  -  L’Afrique : 1,2 milliard de personnes, dont 60% sont âgées de moins de 24 ans. Un chiffre qui devrait doubler d'ici à 2050, selon les Nations Unies .

 -  09/07/18 -  Macron déclare que le sous-développement de l’Afrique est dû aux taux de natalité élevé dans ces pays, il n’a pas échappé au ridicule… Il suffit simplement de jeter un coup d’œil à la densité démographique du continent pour constater que ce n’est pas la démographie qui plombe l’Afrique, c’est le pillage de ses richesses, la corruption de ses dirigeants, la confiscation des ressources nationales par des minorités et une répartition calamiteuse du revenu national. La sous qualification, l’analphabétisme, les tares de l’éducation et les politiques publiques désastreuses réduisent les populations au chômage, à la mendicité et conduisent au détournement de ressources dont les peuples ne profitent pas et qu’ils contrôlent encore moins… L’évolution démographique en Afrique doit s’intégrer dans les politiques publiques des pays africains matérialisées par des plans de développement économique et social, …(https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/encore-une-macro-connerie-205864)
-  19/08  -  Il y a cinq siècles avait lieu le premier voyage esclavagiste entre l’Afrique et l’Amérique. Jusqu’en 1518, les esclaves africains étaient amenés jusqu’en Espagne ou au Portugal, avant d’être envoyés dans les Caraïbes. Le 18 août 1518, ou 28 août s’ils avaient utilisé notre calendrier grégorien, le roi d’Espagne Charles I publiait une charte autorisant directement le transport d’esclaves de l’Afrique aux Amériques. Jusqu’à ce moment, ils étaient d’abord amenés en Europe méridionale.

Dans cette charte, le roi d’Espagne donne à Lorenzo de Gorrevod, un de ses principaux conseillers, la permission de transporter «quatre mille esclaves nègres, hommes comme femmes», sur les différents territoires découverts du continent américain. Cette décision de créer une ligne directe et «économiquement plus viable» a fondamentalement changé la nature et l’ampleur de cette terrible industrie, estime le quotidien anglais The Independent.
Sur les 350 années suivantes, plus de dix millions d’Africains furent transportés entre les deux continents. Au moins 1,8 million moururent en route.

-  «La traite des esclaves arabes avait déjà eu un impact terrible sur le continent – mais la demande européenne de cette main-d’œuvre dans leurs empires embryonnaires du Nouveau Monde a considérablement aggravé la situation», indique le quotidien. Les Européens, comme les Espagnols ou les Portugais, ont massivement augmenté la demande et ont finalement déclenché toute une série «de terribles guerres tribales intra-africaines».

-  The Independent conclut que «les gouvernements et les organisations du monde entier ont eu tendance à favoriser la commémoration des révoltes d’esclaves et des mouvements abolitionnistes, qui ont contribué à mettre fin à la traite des esclaves, plutôt que l’histoire plus lointaine et politiquement moins confortable de la façon dont cela a commencé».
(http://www.slate.fr/story/166109/cinq-siecles-premier-voyage-esclavagiste-afrique-amerique)   -  Monde esclavage Afrique Africains-Américains histoire

 

-  19/09  -   Le monde comptait 5,3 milliards de gens en 1990, 1,9 milliard de gens étaient considérés comme «extrêmement pauvres»,. En 2015, la population mondiale était de 7,4 milliards; et le nombre de très pauvres a été ramené à 734 millions. La part de la population mondiale vivant en dessous du seuil de pauvreté soit passée de 35,9% à 10%»

-  En 2002, l'Afrique subsaharienne représentait le quart du nombre de gens extrêmement pauvres dans le monde, or aujourd'hui c'est plus de la moitié (413 sur 736 millions). Le taux d'extrême pauvreté de l'Afrique (41,1%) : Sur les 27 pays de la planète qui comptent le taux le plus élevé, 26 sont aujourd'hui situés en Afrique. Le Nigeria (190 millions d'habitants) devrait dès 2018 être le pays comptant le plus d'extrêmement pauvres en valeur absolue.

-  Les raisons de cette exception africaine sont à vrai dire parfaitement identifiées. C'est d'abord l'absence de contrôle des naissances. «Le taux de fécondité est plus élevé parmi les pauvres et la famille plus nombreuse. De 7,9 enfants en moyenne, avec 3,5 enfants de moins de moins de 14 ans qui grandissent dans la pauvreté, au détriment de leur éducation et de leur alimentation». À ce cercle vicieux fondamental s'ajoutent les conflits ethniques, les catastrophes écologiques, la corruption des gouvernements et des élites si nocive pour le développement économique.
L'accès à l'électricité, crucial pour le développement des pays les plus pauvres(http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/09/19/20002-20180919ARTFIG00213-triste-record-l-afrique-noire-compte-413-millions-de-gens-vivant-avec-moins-de-19-dollar-par-jour.php)

20/09  -  A fin 2017, l’Afrique comptait 148 000 individus fortunés ayant une fortune cumulée de 920 milliards de dollars. 7 100 sont des multimillionnaires, tandis que 320 sont des centi-millionnaires. L’Afrique comptait aussi 24 milliardaires à la fin de l’année écoulée. (https://www.agenceecofin.com/gestion-de-fortune/1909-60093-l-afrique-compte-148-000-individus-fortunes-possedant-920-milliards-a-fin-2017-selon-new-world-wealth-et-afrasia-bank)

 

 

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

       - 2 -   L’ AFRIQUE            ( - 1 - )   

Vous êtes ici : Accueil  »   SOMMAIRE   »   L’Afrique 1   »   L’Afrique 2

Maitriser sa natalité?  Oui, mais est-ce la  démographie qui plombe d’abord l’Afrique ou le pillage de ses richesses, la corruption de ses dirigeants, la confiscation des ressources nationales par des minorités et une répartition calamiteuse du revenu national ?