Report a problem on the page N°.  Thanks.  -  Signalez un problème sur cette page N°.  Merci.

= 1er trimestre 2017 :

01/01/2017  - -  « La Ferme du Bonheur est un refuge et un lieu de retraite pour animaux du terroir âgés, abandonnés ou maltraités. L’association a été créée en 2002. Actuellement, elle accueille plus d’une centaine d’animaux : chevaux, ânes, chèvres, oies, canards, cochons, boucs, moutons, lapins, chiens, chats, un taureau et un sanglier. Le fonctionnement de la ferme est assuré uniquement par des bénévoles. Son budget est financé  par les cotisations des adhérents, des dons, la recette des vide-greniers, des soirées-chanson et des expositions de photos. En outre, la Ferme du Bonheur est soutenue par de nombreux amis, sponsors et partenaires dont la Fondation Brigitte Bardot. La Ferme du Bonheur  -  Route Notre Dame de Vie  -  66700 Argelès sur Mer -  Tél. 06 03 07 56 78 ou 04 68 95 74 54  -  contact@lafermedubonheur.org  -  www.lafermedubonheur.org »
On peut l’aider en achetant un CD de guitare classique, composé par un londonien tombé sous le charme de la ferme. Quinze morceaux spécialement arrangés dont les interprétations ont été inspirées par les pensionnaires de la ferme. (L’Indépendant, 22/12, p 15)
04/01  -  Expérimentation sur les animaux : Alors que la technologie progresse si rapidement, il est difficile de comprendre pourquoi des essais sur des animaux continuent à être utilisés, par exemple dans le domaine de la toxicologie réglementaire, comme l’explique le docteur Costanza Rovida experte toxicologue pour les alternatives aux essais sur des animaux. Le développement en 2011 d’une méthode sans recours à l’expérimentation animale pour évaluer les produits contenant du Botox est une preuve nette que l’industrie peut remplacer même les essais sur des animaux les plus « complexes » quand elle y est obligée. Dans le cas du Botox, ce fut grâce à l’opinion publique. « Nous ne sommes pas des rats de 70 Kgs ! » (F. Hartung, professeur de toxicologie). Pourquoi tester nos médicaments sur des animaux ? -  9 médicaments sur 10 testés avec succès sur des animaux sont inefficaces ou trop toxiques pour l’homme (Institut national de la santé, USA) -  75% à 90% de la recherche préclinique, notamment sur des animaux, ne peut pas être reproduite telle que publiée (Circ Res, 2015). En clair : des millions d’animaux utilisés sans aucun bénéfice pour la santé humaine.  La loi impose d’utiliser des animaux alors qu’il existe des centaines de méthode modernes et fiables. (Voir)
27/01 -  « Le chasseur : premier destructeur de la nature ( Communiqué de la Convention Vie et Nature du 27 Janvier 2017 )
La CONVENTION VIE ET NATURE dépose plainte auprès de la Commission Européenne pour violation, par la France, de la directive relative à la conservation des oiseaux.
Le mercredi 25 janvier, la ministre dite de l'écologie déclara qu'elle avait donné l'instruction de ne pas verbaliser les chasseurs d'oiseaux d'eau qui tireraient des oies entre le 31 janvier et le 10 février, nonobstant la fermeture officielle de cette chasse.
Ainsi, la funeste chasse ne se contente pas de dérogations multiples, Il lui faut des tolérances.
Chasser en temps prohibé, en l'absence d'arrêté d'ouverture, constitue une contravention de braconnage.
La ministre couvre le braconnage pour satisfaire les exigences d'un lobby chasse nocif, hermétique à toute nécessité de sauvegarder la faune.
Malgré le froid intense de ces dernières semaines, le chasseur français veut tuer de manière compulsive.
Pendant des années, ce lobby contre-nature tenta de falsifier les données ornithologiques pour proroger en février le tir des oiseaux migrateurs.
Les ministres successifs, bien peu soucieux de l'intérêt général, déférèrent aux injonctions du monde de la chasse et prirent des arrêtés autorisant ces tirs.
Le conseil d'Etat dut annuler, durant plusieurs dizaines d'années consécutives, ces arrêtés contraires au droit européen interdisant la chasse "lors du trajet de retour des oiseaux migrateurs vers leurs lieux de nidification".
Faute de pouvoir couvrir le braconnage par des arrêtés nouveaux que le conseil d'Etat ne pourrait qu'annuler, le ministère use de la "tolérance" contre nos oiseaux.  Nous devons dénoncer cette imposture et arracher le masque menteur dont se pare la chasse française.
Elle est la première cause, à défaut d'être la seule, de la mort de la biodiversité.  Abolissons la mort-loisir.
Votons contre les politiciens irresponsables qui flattent les tueurs » (
Voir)

08/02  -  Braconnage des oies : Le Conseil d'Etat suspend la décision illégale de la Ministre …
Face à la décision inique et illégale prise par la ministre dite de l'écologie, le Conseil d'Etat, sur recours exercé par la Ligue de Protection des Oiseaux , vient de suspendre la décision ministérielle visant à ne pas sanctionner les actes de braconnage sur les oies. C'est une victoire de l'état de droit qui s'impose au monde de la chasse prêt à toutes les manoeuvres pour assouvir ses pulsions de destruction de la faune sauvage. Après le dépôt de plainte déposé par "La Convention Vie et Nature" et  "Action Nature" devant la Commission Européenne, Allain Bougrain Dubourg vient de déposer plainte au nom de la LPO devant la Cour de Justice de la République le mardi 7 février. »

-  « Le chez-soi des animaux » de Viviane Despret, Actes Sud, 48 p, 6€
-  Un chien torturé et pendu vivant… La honte…
C’était le 31 janvier 2017, à Nîmes. Un chien torturé et pendu vivant jusqu’à ce que mort s’ensuive… Dans la nuit de mardi 31/01/2017 au mercredi 01/02/2017, au niveau du 13 rue Henri Revoil, dans le quartier du Puech du Teil à NIMES dans le Gard, les éboueurs ont découvert un chien mort, pendu à un panneau de signalisation. La sangle qui retenait le pauvre animal, un mâle de type molossoïde couleur fauve (notre photo) était nouée autour de son cou et accrochée au-dessus des fixations du panneau. « JUSTICE » (c’est le nom que nous lui avons postérieurement donné) a été violemment battu avant d’être pendu vivant à ce panneau pour y mourir dans d’atroces souffrances. Une enquête est ouverte Un rassemblement a eu lieu le mardi 7 février 2017 sur les lieux mêmes .

06/03  -  Le Parlement européen réclame l'interdiction totale du commerce de l'ivoire d'éléphant
Les députés européens ont réclamé le 2 mars, dans une résolution, l'interdiction "totale" du commerce de l'ivoire d'éléphant "à la fois dans et en dehors" de l'Union européenne. Le Parlement s'est à nouveau prononcé sur le plan d'actions contre le trafic d'espèces sauvages, présenté en février 2016 par la Commission européenne. En novembre dernier, les eurodéputés avaient demandé de bannir le commerce de l'ivoire et de corne du rhinocéros. "L'Union européenne doit mieux utiliser son propre cadre juridique pour protéger la nature", ont-ils estimé, réunis en plénière à Bruxelles. Les députés appellent à renforcer le volet douanier du plan d'actions et d'accroître l'aide fournie aux autorités douanières des pays tiers (capacités, formations et informations renforcées) (SUITE)… Ils appellent aussi "à impliquer le secteur privé" dans cette lutte, notamment via l'engagement des marchés en ligne. "La criminalité en ligne liée aux espèces sauvages fait peser une menace croissante sur les éléphants, les rhinocéros, les amphibiens, les reptiles et les oiseaux » 
(Rachida Boughriet pour Actu-Environnement)  -  (Voir aussi) (Et aussi)
1/03  -  « L’intelligence des animaux d’élevage
Contre les idées reçues, et expériences scientifiques à l’appui, le biologiste Yves Christen explique en vidéo les compétences cognitives des bêtes de la ferme. -  Le cochon : VIDÉO. Les porcs sont les animaux les plus intelligents de la ferme. Conscients d'eux-mêmes, ils s'accommodent très bien du travail sur ordinateur.  -  La vache : VIDÉO. Face à une découverte, ce ruminant peut faire preuve d'euphorie. Cet animal social possède également un sens moral vis-à-vis de ses congénères.  -  La poule : VIDÉO. Malgré un petit cerveau, ce gallinacé sait compter, cibler la nourriture la plus abondante et veiller au bon nombre d'œufs dans son nid.  -  La chèvre : VIDÉO. Capable de trouver la sortie de son enclos, ce caprin est conscient des autres – avec qui il faut vivre, batailler, et se réconcilier parfois.  -  Le mouton : VIDÉO. Qualifiés parfois d'animaux soumis, les ovins peuvent se reconnaître entre eux individuellement, dans des groupes allant jusqu'à 100 bêtes ! » Pauline Tissot, (Le Point) 

14/03  -  « Le Parlement européen se prononce pour la fin des lapins en cage.
C’est l’animal le plus détenu en cage en Europe. Chaque année, 320 millions de lapins sont élevés pour leur viande sur le continent, et 99 % d’entre eux sont enfermés entre quatre barreaux. Aujourd’hui, les députés européens ont voté, en séance plénière, un rapport d’initiative demandant l’élaboration de « normes minimales » pour améliorer le bien-être de ces mammifères et notamment la suppression progressive des cages. Ils ont également appelé la Commission européenne à adopter une législation spécifique sur cet élevage industriel répandu mais qui reste méconnu.  « Il existe des normes réglementaires pour protéger les porcs, les veaux, les poules pondeuses ou les poulets de chair. Mais pas une seule ne concerne la protection des lapins », « Aujourd’hui, dans l’Union européenne, les lapins sont élevés dans des conditions cruelles dans des fermes d’élevage et d’engraissement », indique le rapport d’initiative. Ces animaux passent en effet leur vie entière derrière des barreaux, dans des espaces trop étroits : ils naissent dans de petites cages grillagées hors-sol et y restent jusqu’à leur mort, soit entre 60 et 80 jours plus tard. Les lapines reproductrices sont quant à elles maintenues isolées et confinées pendant 13 à 24 mois jusqu’à leur réforme, c’est-à-dire leur abattage.
« Les cages les empêchent d’exprimer leurs comportements naturels, comme se mettre debout, faire des bonds, creuser, ronger, et leur causent des blessures et un stress permanent » Tous sont par ailleurs gavés d’antibiotiques : les léporidés sont les animaux les plus exposés à ces médicaments, devant les volailles et les porcs,
« C’est une victoire formidable, un changement de paradigme. Ce combat était difficile car les lapins sont souvent associés aux clapiers. Mais les cages sont bien pires. Nous nous réjouissons que le texte parle de leur fin progressive et non de leur aménagement, se félicite Léopoldine Charbonneaux.
    L’exécutif européen n’a aucun projet en ce sens, a toutefois indiqué dans l’hémicycle la commissaire chargée des consommateurs ;
« la Commission est d’avis que les Etats membres concernés sont les mieux placés pour gérer les problèmes relevant de la production de lapins« , a-t-elle ajouté. L’interprofession française se dit « pas opposée à des évolutions » mais appelle à « ne pas aller trop vite en supprimant les cages, qui présentent des avantages ». « Le système des parcs …entraîne un surcoût de l’ordre de 30 % pour l’éleveur, qui se répercute sur le prix de la viande. Or, nous n’avons pas l’assurance que les consommateurs sont prêts à le payer pour le bien-être animal. »

 

23/03  -  Une protéine présente dans le venin d'araignée pourrait bien préserver le cerveau des dommages neuronaux engendrés par un Accident Vasculaire Cérébral . Les accidents vasculaires cérébraux entraînent la mort de 6 millions de personnes chaque année dans le monde et en laisse 5 millions d'autres avec des infirmités. Ce n'est pas la première fois que le potentiel du venin d'araignée est mis en avant. En mars 2016, des chercheurs de la même université rapportait que le venin de la Thrixopelma pruriens, ou tarentule verte du Pérou le  ProTx-II, pouvait inhiber les récepteurs de la douleur. (Sciences et Avenir)

 

 

 

 

 


 

VOIR  SOMMAIRE

    ACCUEIL    SOMMAIRE    Infos : ASTRO   NATURE   HOMMES   ANIMAUX   A-CORRIDAS   PERPIGNAN   E-MAIL  -  Adresses

DROCOURT NATURE vous parle un peu du Ciel,
de la Planète, des Hommes ET DES ANIMAUX

LES  ANIMAUX
Infos Précédentes
 et  Infos
Anciennes

LES  ANIMAUX
Les Infos Récentes  de la page d’Accueil

sont complétées sur cette page ci-dessous

Simples notes

de lecture