Zone de Texte: DROCOURT   «  Animaux  »

ACCUEIL    SOMMAIRE    Infos : ASTRO   NATURE   HOMMES   ANIMAUX   CORRIDAS   PERPIGNAN   E-MAIL

Les nouvelles récentes des ANIMAUX annoncées sur la page d’accueil sont conservées un temps  sur cette unique page.

 

             Actualités                             ANIMAUX                                      Les nouvelles récentes                    Photos                             

La Corrida: Accueil  -Actu. France & Internat. -P.-O.  -Écoles  -Chevaux  -Pétitions  -Textes   -Lois: Enfance & Animal.

Report a problem on the page N°.  Thanks.  -  Signalez un problème sur cette page N°.  Merci.

-  Le Parlement polonais refuse d’autoriser de nouveau l’abattage rituel
-  Le président de la Ligue de protection des oiseaux promu officier de la
légion d’honneur
 -  "Abolir
la chasse à courre, à cor et à cri à partir du 1er Janvier 2014" 
-  Contre l'élevage des
1 000 vaches
- Les animaux parlent de nous
-  Demandez au Parlement européen
d’inclure dans la nouvelle directive des méthodes de substitution aux tests sur animaux si elles existent.
-  Les grands
dauphins sauvages s'appellent par leur nom
- Poules en batterie : images censurées 
-  Japon : Vers des tests de toxicité sans animaux cobayes
-  Le docteur Albert Schweitzer (1875-1965), nous a laissé une éthique centrée sur le « respect de la vie » 
Le chef Joël Robuchon s'implique dans l’ anti-foie gras
-  Lapins torturés en Chine : H&M
arrête l'angora
-  Les jeunes bonobos se réconfortent entre eux
comme les enfants
-  Une vidéo exceptionnelle de l'ourse Hvala  et ses deux oursons de l'année 

Contre la chasse illégale au printemps du Pigeon ramier

-  Le projet d’abattoir (sans étourdissement) de Guéret est abandonné !
-  Sur 100 espèces végétales, 71 dépendent de la pollinisation des abeilles ... Les pesticides tueurs d'abeilles mettent notre agriculture en péril. Agir
Le Roundup de Monsanto, tueur du papillon monarque
-  Le changement climatique fatal pour beaucoup de bébés 
manchots
 -  La population d'éléphants diminue au
Kenya

-  Argentine : l'ours polaire Arturo, déprimé et las de la canicule
-  La toile d’araignée, super filtre à pollution

-  05/04  -Rassemblement anti-fourrure

-  11/04  -   L’animal de demain : sujet ou objet ?

-  Phage ou phile, c'est du pareil au même !

-  La chienne Galak tuée par balles à La Llagonne : un chasseur pointé du doigt
-  La population de thon rouge sur le déclin selon les experts
La toile d’araignée, super filtre à pollution
-  Les
rhinocéros joueraient par leur simple présence un rôle important dans la préservation de leur écosystème
-  …
feu vert à une loi interdisant les cirques avec les animaux sauvages…en Belgique
-  "Luce Lapin et copains" : 
www.luce-lapin-et-copains.com
-  13/04  - 
Vénerie : Quand certains préfèrent une injustice à un désordre.

-  => 26/04  -  Contre l'expérimentation animale
Plus d'un million de citoyens européens exigent l'abolition de l'expérimentation animale. Leurs arguments sont à la fois éthiques et scientifiques. Cf : http://www.stopvivisection.eu
-  31/05  -  Manifestation pour l'abolition de la
corrida

 

 

 

« A partir d’ici je vais vous raconter le restant de l’histoire en plus court, car l’histoire est pas mal longue.  Je vais essayer de vous donner l’essentiel de celle-ci et de passer outre sur les détails qui Les soins ont été prodigués de 4 à 6 semaines et malgré cela, elle ne tenait pas encore sur ses pattes.  On ne veut jamais avoir à décider quelle est la ligne entre la torture et la réhabilitation.  Le jour de l’euthanasie avait été décidé, et je ne me sentais pas capable de me rendre au centre.  Mais j’y suis allé de toute façon.  Quand je suis arrivé au centre tout un chacun se parlait à l’oreille. Je me suis dirigé immédiatement vers sa cage, elle était debout se tenant fièrement sur ses pattes, un superbe aigle. 
J’en pleurais.  c'était une très bonne journée.

Comme elle ne pouvait pas voler, le directeur du centre m’a proposé de l’entraîner avec le gant.  Ils ont commencé un cours  dans une école de l’ouest de Washington, les journaux se sont emparés  de l’histoire et même la TV dont un programme américain appelé ''TV  Miravle Pets'' ..
Au printemps 2000, on m'a diagnostiqué un ‘’lymphome non-hodgkinien’’. J’étais rendu en phase 3.  (un organe majeur attaqué + métastases partout)
Chimio pour 8 mois avec tout ce que cela comporte d’inconvénients. 
J’ai manqué beaucoup de travail.  Quand je le pouvais, j’allais au centre Sarvey et sortait Freedom. On prenait de longues  marches.
Freedom venait aussi vers moi dans mes rêves et m’aidait à me battre contre le cancer.

   Allons directement au mois de novembre 2000.
Le jour suivant la fête de l’Action de Grâces, j’allais pour ma dernière vérification.
On me dit, à ce moment là, que si toutes les cellules cancéreuses n'étaient pas toutes parties après 8 fois de chimio, mon dernier recours serait une transplantation de cellules souches.  Avant de le faire, il me fallait passer d’autres examens, quand je suis retourné pour les résultats on m’a appris que le cancer n’était plus là.
La première chose que j’ai faite fut d’aller chercher Freedom pour une grande marche. 
Nous sommes allés tout au haut de la colline, je n’ai rien dit mais d’une manière ou d’une autre elle comprit  (6ième sens animal?)  que j’étais guéri. 
Elle me regarda et m’enveloppa de ses ailes.  Je pouvais sentir ses ailes s’appuyer sur mon dos. (J’étais englouti par des ailes d’aigle) , elle toucha mon nez avec son bec et me fixa dans les yeux, nous sommes restés ainsi pendant un long, long moment. 
C’était un moment magique.  Nous avons été des âmes sœurs depuis le début.
C’est un oiseau très spécial.

Freedom et moi sommes ensemble depuis 1998.
Quand elle arriva elle était un bébé avec 2 ailes brisées. 
Son aile gauche ne s’ouvre pas complètement, même après une chirurgie, elle était cassée à 4 places.   Elle est mon bébé.

Elle était décharnée et couverte de poux.  Nous avons décidé de lui donner une chance, alors je l’ai amenée chez le vétérinaire.  A partir de ce moment j’étais toujours près d’elle. 
On l’avait mise dans une grande cage de transport  pour chien dont on avait enlevé le dessus, et on lui avait mis un tapis de papier journal déchiré en lambeaux pour qu’elle puisse s’y coucher. J’avais l’habitude de m’asseoir près d’elle, de lui parler et lui demander de vivre, de se battre, elle restait couchée là à me regarder avec ses gros yeux bruns. 

Nous avons dû  la nourrir par tube pendant des semaines.